Général

p7:le réveillon aux « baraques » (le centre St Maximilien Kolbe)

« Aux baraques » c’est à Ressaix,derrière le terril à la rue de la Nouvelle Synthèse,au camp Roland,le camp des prisonniers russes utilisés à La Courte comme dans chaque charbonnage belge pendant l’occupation allemande.

 

On a logé,notamment dans ces camps de prisonniers russes,nombreux dans le Centre,vidés en mai 1945,les milliers de Polonais libérés du travail obligatoire en Allemagne et qui avaient choisi de répondre au recrutement du patronat charbonnier belge au lieu de retourner vivre en Pologne comme d’autres ont fait alors.Dès mai et juin 1945,on plaça ces candidats au travail à la mine,dans les baraques de l’Etoile à Morlanwelz,dans le camp de Maurage,de Ressaix et à la Barrette comme à Anderlues,dans les longs demi-tonneaux en tôle ondulée.

 

Les prisonniers allemands arrivent bien plus tard,d’autres Polonais d’Allemagne en 1947 et nos amis Italiens,plus tard. Aujourd’hui,les baraques du camp de La Courte sont devenues le Centre Polonais St Maximilien Kolbe.

 

www.fr.wikipedia.org/wiki/Maximilien_Kolbe

 

Il abrite la Mission Catholique Polonaise,une salle de fêtes et d’expositions.C’est d’ailleurs un des rares lieu culturel que possèdent les Polonais en Wallonie.

 

L’association « les Polonais du Centre » rejointe par une forte délégation de leurs amis du Cercle Culturel Belgo-Polonais de Charleroi avait répondu à l’invitation du nouveau comité de Ressaix.Les descendants des Polonais arrivés dans le Centre dès 1911,ceux dès 1922,de 1945,de 1947,plus récemment de l’Etat de Guerre en1980 et les nouveau arrivés pour l’Union Européenne ont réveillonné ensemble comme une seule famille,sur ce petit coin de Pologne.Un long menu typique composé de plats polonais traditionnels,la musique polonaise du Limbourgeois Martyka ,les chansons populaires,la wodka,la polka,les obereks ont confirmé la particularité de cette composante de notre société multiculturelle.

 

Sur la photo 1:Gertrude Czajkowski de Fontaine et son frère Edmund de Waudrez.Leur père est arrivé à Péronnes-Saint-Marguerite-voilà 80 ans en 1928.Cliquez chaque photo pour agrandir.

 

Le père et la mère de Michel Majewski et à l’arrière-plan Richard Janowski,Edmund,Krzewinski Jean de dos,Jules Dominianczyk le mari de Gertrude et surtout accordéoniste polonais de talent,Paolo Cirasa et Browarny Halina (originaire de Ste-Marguerite) revenus d’Italie pour les fêtes.

 

Sur la dernière photo:Fabjanczyk Francine de Houdeng,Browarny Wieszek de

Saint-Denis un des frères de Halina,Czak Christophe de Haine-St-Pierre,sa cousine Czak Martine,Fabjanczyk Régine d’Estinnes et Kubarek Barbara de Saint-Vaast.

 

100_2507100_2512100_2518

1 réflexion au sujet de “p7:le réveillon aux « baraques » (le centre St Maximilien Kolbe)”

  1. tout d’abord, félicitation pour votre site,
    je sais que votre église se trouve sur le site de l’ancien camp Roland à Ressaix; étant petit, j’y ai vécu deux ans, je suis à la recherche pour ma collection personelle de photos de ces baraques qui ont servis de maison pour nos parents, je ne sais pas si vous pouvez m’aider mais si c’est le cas, sachez que celà me ferais énormément plaisir
    vous pouvez répondre sur mon adresse Email latouca@SKYNET.be ou par TEL 0472/293699
    d’avance je vous en remercie
    Morrone Giuseppe
    rue Léon Debelle 15
    7170 Bois d’haine

    J'aime

Les commentaires sont fermés.